Communiqué de presse d'Ondes Sans Frontières - mercredi 12 mars 2003

Les télévisions associatives s'ouvrent

Une page est tournée : les télévisions associatives sortent de l'isolationnisme culturel qui les caractérisait trop souvent. Sans renoncer à leurs spécificités réciproques, les télévisions associatives et les télévisions locales se tendent aujourd'hui la main. Qu'il s'agisse de VO TV dans l'ouest de l'Ile de France, ou Telessonne dans l'est, il semble que de plus en plus de télévisions municipales ou départementales acceptent de se compromettre aux côté des télévisions associatives, naguère taxées de gauchistes.

Dans la mesure où il s'agit de faire tomber une frontière que rien ne justifiait vraiment, il est naturel q'OSF (Ondes Sans Frontières) participe de ce nouvel essor au côtés de Télé Plaisance et de Parisphérie.

En effet, comment promouvoir la notion d'accès public tout en nous complaisant dans un protectionnisme infantile ? Et, surtout, comment assumer le rôle de service public, que nous revendiquons depuis notre création en 1998, sans nous ouvrir à d'autres formes d'expression de la réalité locale et citoyenne ?

C'est dans cet esprit d'évolution et d'ouverture, et après bien des hésitations, qu'Ondes Sans Frontières et Telessonne échangent chacune au bénéfice de l'autre une partie de leur temps de diffusion.

Certains esprits chagrins nous le reprocheront peut-être mais je suis certain, qu'à la réflexion, le progrès qui découle de ce type de rapprochement finira par les convaincre du bien fondé de notre démarche.

Alain L'Huissier
Président d'Ondes Sans Frontières

* * * * * * * * * * * * * * * * *

Lire la réponse de Philippe Levrier du CSA dans le Satellifax du 12 mars 2003

Lire le communiqué de Zalea Tv dénonçant ces tractations

De même qu'il n'y a pas de démocratie sans contre-pouvoir,
il n'y aura pas de démocratie audiovisuelle sans contre-pouvoir audiovisuel.